L’argent dans un couple avec une Asiatique

L’argent et les femmes Asiatiques.

L'argent dans un couple avec une AsiatiqueL’argent dans un couple est un sujet qui revient très souvent sur le tapis. Peu importe les origines des deux protagonistes. Pour être exact, l’argent intervient surtout lorsque les deux habitent ensemble.

Si nous prenons le cas des nanas qui nous intéressent tous ici, les Asiatiques, comme n’importe quelles femmes, prennent en compte l’argent dans une relation. Bien sur, nous ne parlons pas ici de blédardes qui se servent de leur corps pour grimper l’échelle sociale 4 par 4. Nous parlons ici des femmes lambda, tout ce qu’il y a de plus normales. Qui travaillent et qui gagnent leur argent sans compter sur qui que ce soit. Bref, la question a été posée ou commentée sur la page Facebook du projet. Donc Je m’efforce de vos apporter un début de réponse.

L’argent et la séduction.

L’argent intervient tout le temps, soyons clair. Vous rencontrez quelqu’un, vous lui payez un verre. Puis vous l’invitez au resto. Ou vous allez voir un film. Ou alors vous faites des activités avec. A un moment donné, il faut payer pour ça. La, en tant qu’homme, nous allons être confrontés à un dilemme.

Soit vous payez tout pour montrer votre intérêt pour la jeune femme. Pour lui montrez aussi votre côté gentleman. Cependant, le risque en 2018, est de montrer aussi que vous êtes une bonne poire et un compte bancaire avec crédit ouvert. Bref, un pigeon.

Soit, vous divisez la somme en deux. 50/50, en somme. En revanche, le risque est de se positionner comme un « ami » et passer pour un mec radin ou désargenté. Ou dépourvu d’éducation. Alors comment faire pour ne pas tomber sur une « consommatrice », tout en évitant la friend zone  ?

Nous en parlerons plus en détail dans le guide PDF « Séduire une femme Asiatique » que je vous invite à télécharger de ce pas. Le truc est de jongler avec « c’est mon tour, c’est ton tour ». Grosso modo, un coup, c’est vous qui payez, un autre c’est elle. C’est un exercice d’équilibre plutôt périlleux. Mais qui a le mérite de faire office de filtre. Il se trouve que beaucoup de femmes se disent fortes et indépendantes. Aussi bien par le caractère que par les finances. En soi, ce n’est pas un mal, loin de là. La pratique montre que, si beaucoup de nanas adhèrent à ce principe et l’appliquent, certaines s’en servent à leur avantage uniquement. Autrement dit, chez ces femmes-là, l’égalité des sexes s’arrête au moment précis où le serveur apporte la note. Idem pour l’indépendance, financière ou pas.

L’argent et nous, les hommes.

Etre un homme en 2018 n’est guère aisé. Il faut réfléchir sans cesse à ce qu’on est vraiment et à ce qu’on doit montrer. L’être et le paraitre. Le meilleur conseil que je pourrais vous donner est de cesser de vous prendre la tête de de jouer un rôle qui n’est pas le vôtre. Les compromis, lorsqu’ils sont bénéfiques pour vous, sont acceptables, mais, lorsque c’est un oui pour la jeune femme que vous êtes en train de séduire et un non pour vous, eh bien, c’est non. Ferme et définitif. Et puis, les compromis dans un couple sont une affaire de deux personnes. Autrement dit ce n’est pas toujours à l’homme d’en faire. Soyez-vous-mêmes, les gars !

Arthur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.