Peur du rejet

Comment séduite une femme Asiatique ? - La peur du rejet

Peur du « Non »

Comment séduite une femme Asiatique ? - La peur du rejetLa peur fait partie de l’humain. C’est un instinct de survie, une sorte de garde-fous. Un réflexe pour éviter que l’humain se blesse ou se tue, le cas échéant. Sauf que, pour une raison inconnue, la peur intervient dans la séduction.

Un homme qui approche une femme, même s’il est totalement sur de lui, a une appréhension du rejet. C’est lié, sans doute à l’incapacité de contrôler les évènements. Ou à l’incapacité de réagir pour rendre les événements favorables à ses objectifs.

Pourquoi il ne faut pas avoir peur du rejet.

Soyons sérieux 5 minutes. Vous voyez une jeune fille qui vous plait, vous l’approchez et vous entamez une conversation avec elle. Avec un but très précis, celui de la revoir, et, éventuellement, la mettre dans votre lit, pour une nuit ou pour la vie. Elle vous dit non, peu importe la raison. Soit.

Maintenant, question : est-ce que vous êtes mort dans la seconde qui suit son refus ? Est-ce qu’éventuellement, vous avez atterri à l’hôpital suite à cet évènement tragique ? Laissez-moi deviner. Non, bien évidemment. Donc, votre survie ou votre intégrité physique n’est pas menacée. Alors de quoi avez-vous peur ?

Deuxième cas de figure, que j’ai pu observer chez certains d’entre vous, via vos messages sur la page Facebook. Vous avez peur ne serait-ce que d’approcher une femme. Et lui adresser la parole. Vous bafouillez, vous ne savez pas quoi ou comment dire. Bref, à 45 ans, vous retournez 30 ans en arrière.

Encore une fois, de quoi avez-vous peur ? Qu’elle vous dise d’aller vous faire foutre ? Okay, imaginons, ça se produit. Et alors ? Si la personne en face de vous se met à vous insulter sans raison, estimez-vous heureux que ça se produit à ce stade. Et non pas une fois le passage à la mairie fait et 3 gosses plus tard.

Pourquoi la peur et la séduction sont incompatibles.

Les femmes, dans leur immense majorité, voient en l’homme un protecteur. Et peu importe leur éducation, leur passé et ainsi de suite. Alors si vous montrez une peur quelconque, cette image de protecteur va s’étioler. Donc, pas de séduction possible. c’est aussi simple que ça. Bien que les femmes, en 2018, prétendent que la timidité peut être charmante chez une homme. Certainement, mais elles ne disent en aucun cas qu’elles sont attirées par des trouillards. Ni par des gens qui sont incapables d’aligner 3 mots sans se mettre à rougir.

Bon, okay, après, ça dépend aussi des mots en question. Il est tout à fait clair que si vous arrivez en disant « Est-ce que tu baises ? », sur un malentendu, ça peut marcher. Mais dans l’immense majorité des cas, elle vous suggérera de renter en contact avec la population masculine grecque.

Que faire ?

Ce qui m’amène à penser qu’un discours de séduction se travaille. Certes, nous ne parlons pas d’examen à l’ENA, mais, connaissant la nature des nanas, on est à peu prés dans le même registre. Les femmes aiment tester les hommes. C’est leur façon de découvrir qui vous êtes vraiment. Par conséquent, il faut travailler la répartie et l’improvisation, et ce, tout au long de votre relation. Les testes de la femme que vous cherchez à séduire seront d’abord assez innocents. Ils concerneront votre caractère, votre humour, peut être même des actes anodins. Mais toutes vos réactions lui diront qui vous êtes.

Bien sur, il ne s’agit pas d’être paranoïaque à chaque fois que vous approchez une fille. C’est juste un constat, froid comme des chiffres de statistiques. Néanmoins, si dés le départ, vous avez peur, et si vous le montrez, ça se verra. Alors mon conseil est simple : soyez vous-même et ne montrez pas que vous avez la trouille. N’ayez pas peur du « non ». Un refus ne vous tuera pas. Egalement, apprenez de vos erreurs, corrigez le tir. Si une telle approche n’a pas marché avec toutes les femmes que vous avez rencontré jusqu’à présent, il est temps de se demander ce qui ne va pas et changer.

Lisez notre guide PDF « Séduire une femme Asiatique », vous y apprendrez tout un tas d’astuces supplémentaires concernant l’approche et l’entame de la conversation, vous allez être surpris.

Voilà, les potes.

Arthur

L’argent dans un couple avec une Asiatique

L'argent dans un couple avec une Asiatique

L’argent et les femmes Asiatiques.

L'argent dans un couple avec une AsiatiqueL’argent dans un couple est un sujet qui revient très souvent sur le tapis. Peu importe les origines des deux protagonistes. Pour être exact, l’argent intervient surtout lorsque les deux habitent ensemble.

Si nous prenons le cas des nanas qui nous intéressent tous ici, les Asiatiques, comme n’importe quelles femmes, prennent en compte l’argent dans une relation. Bien sur, nous ne parlons pas ici de blédardes qui se servent de leur corps pour grimper l’échelle sociale 4 par 4. Nous parlons ici des femmes lambda, tout ce qu’il y a de plus normales. Qui travaillent et qui gagnent leur argent sans compter sur qui que ce soit. Bref, la question a été posée ou commentée sur la page Facebook du projet. Donc Je m’efforce de vos apporter un début de réponse.

L’argent et la séduction.

L’argent intervient tout le temps, soyons clair. Vous rencontrez quelqu’un, vous lui payez un verre. Puis vous l’invitez au resto. Ou vous allez voir un film. Ou alors vous faites des activités avec. A un moment donné, il faut payer pour ça. La, en tant qu’homme, nous allons être confrontés à un dilemme.

Soit vous payez tout pour montrer votre intérêt pour la jeune femme. Pour lui montrez aussi votre côté gentleman. Cependant, le risque en 2018, est de montrer aussi que vous êtes une bonne poire et un compte bancaire avec crédit ouvert. Bref, un pigeon.

Soit, vous divisez la somme en deux. 50/50, en somme. En revanche, le risque est de se positionner comme un « ami » et passer pour un mec radin ou désargenté. Ou dépourvu d’éducation. Alors comment faire pour ne pas tomber sur une « consommatrice », tout en évitant la friend zone  ?

Nous en parlerons plus en détail dans le guide PDF « Séduire une femme Asiatique » que je vous invite à télécharger de ce pas. Le truc est de jongler avec « c’est mon tour, c’est ton tour ». Grosso modo, un coup, c’est vous qui payez, un autre c’est elle. C’est un exercice d’équilibre plutôt périlleux. Mais qui a le mérite de faire office de filtre. Il se trouve que beaucoup de femmes se disent fortes et indépendantes. Aussi bien par le caractère que par les finances. En soi, ce n’est pas un mal, loin de là. La pratique montre que, si beaucoup de nanas adhèrent à ce principe et l’appliquent, certaines s’en servent à leur avantage uniquement. Autrement dit, chez ces femmes-là, l’égalité des sexes s’arrête au moment précis où le serveur apporte la note. Idem pour l’indépendance, financière ou pas.

L’argent et nous, les hommes.

Etre un homme en 2018 n’est guère aisé. Il faut réfléchir sans cesse à ce qu’on est vraiment et à ce qu’on doit montrer. L’être et le paraitre. Le meilleur conseil que je pourrais vous donner est de cesser de vous prendre la tête de de jouer un rôle qui n’est pas le vôtre. Les compromis, lorsqu’ils sont bénéfiques pour vous, sont acceptables, mais, lorsque c’est un oui pour la jeune femme que vous êtes en train de séduire et un non pour vous, eh bien, c’est non. Ferme et définitif. Et puis, les compromis dans un couple sont une affaire de deux personnes. Autrement dit ce n’est pas toujours à l’homme d’en faire. Soyez-vous-mêmes, les gars !

Arthur